Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour les enfants de 0 à 4 ans :

une approche intégrée regroupant l’activité
physique, le comportement sédentaire
et le sommeil

Les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour la petite enfance intègrent les directives en matière d’activité physique ainsi que celles portant sur les comportements sédentaires, tiennent maintenant compte du sommeil, et démontrent la relation entre ces trois comportements. Les enfants canadiens de quatre ans et moins passent trop de temps devant les écrans, ce qui les empêche de respecter les nouvelles directives en matière de mouvement. Cette situation démontre que la publication, aujourd’hui, des nouvelles Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour la petite enfance – une première mondiale pour ce groupe d’âge – ne pourrait être plus opportune.

Elles ont été développées par la Société canadienne de physiologie de l’exercice (SCPE), le Groupe de recherche sur les saines habitudes de vie et l’obésité de l’Institut de recherche CHEO, la faculté d’éducation physique et de loisir de l’Université de l’Alberta, l’Agence de la santé publique du Canada, ParticipACTION et un groupe de chercheurs du Canada et du monde entier, regroupant les données de plus de 600 intervenants canadiens et internationaux.

Télécharger les directives Consulter les ressources

Pour favoriser une croissance et un développement sains, les nourrissons, les tout-petits et les enfants d’âge préscolaire devraient atteindre l’équilibre recommandé entre l’activité physique, les comportements sédentaires de grande qualité et une durée de sommeil suffisante.

Un 24 heures sain comprend :

Nourrissons (moins d’un an)

Bouger

Être physiquement actifs plusieurs fois de diverses manières, particulièrement par l’entremise de jeux interactifs au sol; bouger plus, c’est encore mieux. Pour ceux qui ne se déplacent pas encore, cela inclut au moins 30 minutes réparties pendant la journée de temps passé sur le ventre lorsqu’éveillés.

Dormir

De 14 à 17 heures (pour les 0 à 3 mois) et de 12 à 16 heures (pour les 4 à 11 mois) de sommeil de bonne qualité, incluant les siestes.

S'Asseoir

Ne pas être immobilisés pendant plus d’une heure à la fois (p. ex. dans une poussette ou une chaise haute). Passer du temps devant un écran n’est pas recommandé. Pendant les périodes de sédentarité, les personnes qui prennent soin d’eux sont encouragées à lire un livre avec eux ou à leur raconter des histoires, par exemple.


Tout-petits (1 à 2 ans)

Bouger

Au moins 180 minutes réparties au cours de la journée d’activités physiques de type et d’intensité variés comprenant du jeu énergique; bouger plus, c’est encore mieux.

Dormir

De 11 à 14 heures de sommeil de bonne qualité, incluant les siestes, avec des heures de coucher et de lever régulières.

S'Asseoir

Ne pas être immobilisés pendant plus d’une heure à la fois (p. ex. dans une poussette ou une chaise haute) ou rester en position assise pendant des périodes prolongées. Pour les tout-petits de moins de 2 ans, passer du temps sédentaire devant un écran n’est pas recommandé. Chez les enfants de 2 ans, le temps sédentaire passé devant un écran devrait être limité à une heure; encore moins, c’est encore mieux. Pendant les périodes de sédentarité, les personnes qui prennent soin d’eux sont encouragées à lire un livre avec eux ou à leur raconteur des histoires, par exemple.


Enfants d’âge préscolaire (3 à 4 ans)

Bouger

Au moins 180 minutes d’activités physiques variées réparties au cours de la journée, dont au moins 60 minutes de jeu énergique; bouger plus, c’est encore mieux.

Dormir

De 10 à 13 heures de sommeil de bonne qualité, qui peuvent inclure une sieste, avec des heures de coucher et de lever régulières.

S'Asseoir

Ne pas être immobilisés pendant plus d’une heure à la fois (p. ex. dans une poussette ou un siège de voiture) ou rester en position assise pendant des périodes prolongées. Le temps sédentaire passé devant un écran devrait être limité à une heure; encore moins, c’est encore mieux. Pendant les périodes de sédentarité, les personnes qui prennent soin d’eux sont encouragées à lire un livre avec eux ou à leur raconter des histoires, par exemple.

Pour entraîner encore plus de bienfaits pour la santé, remplacez le temps d'immobilisation ou passé devant un écran par plus de jeu énergique, et remplacez le jeu intérieur par le jeu extérieur, tout en maintenant une durée de sommeil suffisante.