Directives canadiennes en matière d’activité physique à l’intention des adultes âgés de 65 ans et plus

Préambule

Ces directives s’appliquent à tous les adultes de 65 ans et plus vraisemblablement en santé sans égard au sexe, à la race, à l’origine ethnique ou au statut socioéconomique. Il est recommandé que les aînés participent à une variété d’activités physiques amusantes et sécuritaires.

Les aînés peuvent respecter ces directives en s’adonnant à des séances d’exercices planifiées, par le transport, les loisirs, la pratique de sports divers, ou en répondant aux exigences de leur emploi. Cette activité physique peut être pratiquée en famille, au travail, dans le cadre de bénévolat et dans la communauté. De plus, cette activité physique devrait s’ajouter à l’activité non planifiée réalisée dans le cadre de la vie de tous les jours.

Suivre ces directives peut réduire le risque de maladies chroniques et de décès prématuré, favoriser le maintien de l’autonomie fonctionnelle et de la mobilité, et améliorer la condition physique, la composition corporelle, la santé osseuse, les fonctions cognitives et les indicateurs de santé mentale. Les avantages potentiels surpassent de loin les risques potentiels associés à la pratique d’une activité physique.

Ces directives pourraient convenir à des aînés aux prises avec une fragilité, une incapacité ou un trouble médical. Toutefois, ces personnes devraient consulter un professionnel de la santé afin de connaître le type et la quantité d’activité physique qui leur conviennent en fonction de leur capacité à l’exercice et des risques pour la santé ou limites qui leur sont propres.

Pour les aînés sédentaires, commencer à faire de l’activité physique, même à un niveau inférieur à celui recommandé, peut entraîner certains bienfaits pour la santé. Pour ces aînés, il est approprié de commencer par de plus petites quantités d’activité physique, puis d’augmenter graduellement la durée, la fréquence et l’intensité afin d’ultimement respecter les directives.

Téléchargez les directives Consulter les ressources

Pour favoriser la santé et améliorer les capacités fonctionnelles, les adultes âgés de 65 ans et plus devraient faire chaque semaine au moins 150 minutes d’activité physique aérobie d’intensité modérée à élevée par séances d’au moins 10 minutes.

Il est également bénéfique d’intégrer des activités pour renforcer les muscles et les os et faisant appel aux groupes musculaires importants au moins deux jours par semaine.

Les aînés à mobilité réduite devraient faire de l’activité physique afin d’améliorer leur équilibre et de prévenir les chutes.

S’adonner à encore plus d’activité physique entraîne plus de bienfaits pour la santé.

Parlons d’intensité!

Pendant une activité physique d’intensité modérée, les aînés transpireront un peu et respireront plus fort.

Des exemples d’activités :

  • La marche rapide
  • Le cyclisme

Pendant une activité physique d’intensité élevée, les aînés transpireront et seront essouf!és.

Des exemples d’activités :

  • La natation
  • Le ski de fond

Bienfaits d'activité physique

Être actifs pendant au moins 150 minutes par semaine peut contribuer à réduire le risque :

  • De maladies chroniques telles que l’hypertension et les maladies du cœur
  • De décès prématuré

Et peut également aider les aînés à :

  • Conserver leur autonomie fonctionnelle
  • Conserver leur mobilité
  • Améliorer leur condition physique
  • Améliorer ou maintenir leur poids corporel
  • Maintenir leur santé osseuse
  • Maintenir leur santé mentale et à se sentir mieux